Albanie : Fishtë, de la prison communiste à la hype touristique

| |

Fishtë, un village proche de la côte nord de l’Albanie transformé en camp d’internement à l’époque communiste, est devenu en l’espace de quelques années une destination touristique prisée. Grâce à un chef spécialisé dans la cuisine traditionnelle et à des habitants qui n’ont jamais baissé les bras.

Par Elvis Hila Âgé aujourd’hui de 90 ans, Luk Koleci a passé huit mois dans les cachots du service des enquêtes puis huit ans derrière les barreaux de la prison d’Elbasan. Il a vécu le reste de sa vie à Fishtë, dont les deux dernières années de sa peine en tant qu’opposant. Jamais il n’a voulu quitter la terre qui l’a vu naître. « Ma maison se trouvait à deux pas d’ici, mais on ne m’a jamais permis de rendre visite à ma famille », se souvient le vieil homme. Il a demandé à ses fils, qui ont émigré dès le début des années 1990 en Italie, de construire une nouvelle maison dans son village natal. « J’aime beaucoup cet endroit. Si j’y ai passé des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous