Albanie : les centrales hydroélectriques à l’assaut des rivières sauvages

| |

Les rivières d’Albanie sont en danger. Des projets de centrales hydroélectriques menacent le fleuve Vjosa, dans le sud du pays, ainsi que la vallée de la Valbona, dans les montagnes du nord. Partout, élus et citoyens se mobilisent contre ces projets, nuisibles non seulement aux milieux naturels, mais aussi au développement du tourisme.

Par Aida Karanxha Au nord au sud de l’Albanie, les rivières Valbona et Vjosa, ainsi que leurs vallées, des zones naturelles protégées, sont menacées par la construction de centrales hydroélectriques. Tirana doit, en effet, faire face à un besoin croissant d’énergie. Dans son rapport 2015 relatif à l’Albanie, le Parlement européen a demandé au gouvernement « de superviser le développement des centrales hydroélectriques dans les régions sensibles du point de vue environnemental, comme les abords du fleuve Vjosa, ainsi que de préserver l’intégrité des parcs nationaux existants ». Le fleuve Vjosa, considéré par les experts comme le « cœur bleu de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous