8èmes Rencontres du Livre de Sarajevo : Abdelwahab Meddeb, penseur d’islam

| |

Invité aux 8èmes Rencontres du Livre de Sarajevo, Abdelwahab Meddeb, poète et écrivain franco-tunisien, nous livre quelques réflexions sur l’islam. Pour lui, la violence islamiste se trouve au sein même des textes coraniques. Une position qui, on peut s’en douter, provoque des réactions épidermiques, mais qui a le mérite d’ouvrir une véritable réflexion sur le phénomène religieux dans son ensemble.

Par Haris Hadzic En ces temps où les relations entre l’Orient et l’Occident semblent favoriser la méfiance aux dépens du dialogue, il est important d’entendre la parole d’un homme de lettres, né à l’intersection de ces deux mondes. Abdelwahab Meddeb, écrivain et poète, né en 1946 à Tunis, ne se contente pas de donner des recettes pour améliorer les rapports et les rapprochements entre les civilisations ; il va encore plus loin. Il se demande notamment comment traiter les « maladies de l’islamisme », une question d’autant plus osée que, selon lui, les germes de cette maladie se trouvent dans la lettre même du texte coranique. Selon lui, la question est de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous