République de Korçë : cent ans après, que reste-t-il du « petit Paris » d’Albanie ?

| |

Les Albanais sont fiers de leur « petit Paris », le surnom qu’ils ont donné à la ville de Korçë. Le 10 décembre 1916, en pleine Première Guerre mondiale, la France y a mis en place une République autonome en vue de la bataille décisive qui allait se jouer en Macédoine. Reportage un siècle plus tard, à la recherche de ce qui reste de la présence française dans ces confins montagneux.

Par Louis Seiller L’histoire de Korçë est liée à l’Empire ottoman, qui a occupé la ville dès 1440. C’est à la fin du XVIIIe siècle, que Korçë supplanta sa fameuse voisine Voskopoja, et ses 24 églises. La ville possède une cathédrale orthodoxe et une grande mosquée du Xve siècle. Korçë fut l’un des centres de la renaissance albanaise. La rue du 10 décembre fait référence à l’instauration de la République autonome de Korçë en 1916. Ce petit État éphémère, qui se voulait la continuité de l’État albanais déclaré un peu plus de quatre ans plus tôt, a disparu avec le départ des Français le 5 juin 1920. Cette présence française vaut à la ville de Korçë le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous