Le Courrier de l’Albanie

Albanie : pourquoi cet amour inconditionnel de l’Union européenne et de l’Occident ?

| |

Il y a 60 ans, les Albanais adulaient la Yougoslavie de Tito. Ensuite, ils ont adoré la grande Union soviétique, puis enfin la Chine de Mao... Aujourd’hui, ce sont l’Union européenne et l’OTAN qui reçoivent ce même amour enflammé. Et bien sûr, il est impossible de remettre en cause le « dogme sacré » euro-atlantique, partagé par les dirigeants de gauche comme de droite. Pourtant, qu’est-ce que l’Albanie peut attendre d’une Europe néo-libérale ?

Par Leart Kola Récemment, un sondage réalisé dans les différents pays des Balkans pour mesurer le soutien des populations à l’intégration européenne a montré que les Albanais étaient toujours les plus enthousiastes. En Albanie, cet enthousiasme est si grand que cela dépasse le terme soutien, car celui-ci implique une forme de rationalité politique. Soutenir un projet sous-entend que l’on connaît bien ce projet, que l’on est conscient de ce que l’on peut perdre ou gagner, et que l’on décide rationnellement de soutenir ou non ce projet, en l’occurrence rejoindre un jour l’Union européenne. En Albanie, il s’agit d’un engagement sans condition, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous