Affaire INA-MOL : la Croatie veut racheter sa compagnie pétrolière à la Hongrie

| |

Vendre des parts d’un bien national pour en racheter un autre : voilà le nouveau projet du gouvernement croate qui veut racheter la compagnie pétrolière nationale INA à la compagnie hongroise MOL. Pour financer la transaction, le gouvernement envisage de vendre 25% des parts de la compagnie nationale d’électricité, HEP. Une démarche qui agite la classe politique croate ainsi que la population.

Par Jelena Prtoric « Nous allons rendre lNA à la Croatie », a déclaré le Premier ministre croate Andrej Plenković, la veille de Noël. L’annonce par le gouvernement du projet de re-nationalisation de l’entreprise pétrolière croate est arrivée brusquement et sans que ce « cadeau de Noël » ne suscite beaucoup d’enthousiasme. La compagnie pétrolière et gazière INA est actuellement détenue par la Croatie (44,84 %) et la Hongrie (49,08 %). La compagnie pétrolière hongroise MOL avait pris une participation dans INA sous le gouvernement d’Ivo Sanader (HDZ), en 2003. Cet ancien Premier ministre a depuis été accusé et condamné à dix ans de prison pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous