Croatie : « Zagreb est à nous », l’initiative citoyenne qui veut renverser Milan Bandić

| |

La campagne électorale pour les municipales de mai a commencé en Croatie. À Zagreb, le maire Milan Bandić, en poste depuis 2000, semble indéboulonnable malgré les affaires. L’initiative « Zagreb je naš » se bat façon guérilla pour rendre les clés de la ville aux citoyens et en finir avec la corruption.

Par Jelena Prtorić En ce moment, les statues de Zagreb, de celle de l’inventeur Nikola Tesla à celle de Marija Jurić-Zagorka, la première femme journaliste croate, portent toutes la même pancarte. Les lettres bleues sur un fond blanc affichent le message : « Zagreb je naš », Zagreb est à nous. Cette action est la dernière en date d’une nouvelle initiative citoyenne qui se présente aux élections locales de mai dans la capitale croate. Celle-ci a été lancée début mars par des militants venus de tous les horizons et qui s’opposent à la gestion autoritaire du maire Milan Bandić, mis en cause dans de nombreuses affaires de corruption. Sans moyens (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous