Tensions dans les Balkans : la Slovénie pense à réintroduire le service militaire

| |

Comme la Croatie, l’Allemagne ou les pays scandinaves, la Slovénie envisage de réintroduire le service militaire obligatoire, aboli en 2004. Une mesure qui divise la population, inquiète des tensions qui s’accumulent dans les Balkans, mais peu désireuse de voir augmenter le budget de la défense.

Par Charles Nonne Karel Erjavec, actuel chef de la diplomatie et ancien ministre de la Défense, a récemment déclaré qu’une conscription obligatoire de trois mois était à l’étude. L’annonce n’est pas une surprise, alors que les risques de conflits dans le voisinage oriental du pays inquiètent les Slovènes. Vingt-cinq ans après avoir tenu en respect l’Armée populaire yougoslave (JNA), la Slovénie compte à peine 7 800 soldats, dont un millier de réservistes, soit la moitié d’une petite division. Avec une centaine de blindés, une trentaine d’avions et deux navires de défense côtière, l’armée slovène est l’une des plus faibles au monde. Elle doit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous