Serbie : mais pourquoi Vučić se présente-t-il donc à la présidentielle ?

| |

Maja Gojković, la présidente du Parlement serbe, a finalement convoqué les élections présidentielles le 2 avril, après plusieurs heures de débats chaotiques. Le scrutin sera dominé par les incertitudes liées au nouveau contexte international, et l’on ne parlera pas des mesures néolibérales qu’Aleksandar Vučić impose à la Serbie. Mais pourquoi le Premier ministre a-t-il donc décidé de devenir Président ?

Par Vladimir Unkovski-Korica Cette année, la Serbie va se contenter d’élire son nouveau Président, le 2 avril prochain. Après avoir laissé planer le doute pendant plusieurs mois, le Premier ministre et chef du Parti progressiste de Serbie (SNS), Aleksandar Vučić, a finalement renoncé à organiser de nouvelles élections législatives anticipées, qui auraient été les troisièmes en à peine quatre ans. Voilà qui révèle la fragilité de la vie politique serbe malgré son apparente stabilité, qui s’appuie sur le fait que le SNS a remporté près de la moitié des suffrages lors du scrutin parlementaire du printemps 2016, comme cela avait déjà été le cas en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous