Santé : l’inexorable exode des médecins slovènes

| |

Longtemps, la Slovénie a été un modèle pour la qualité de son système de soins. Mais aujourd’hui, les critiques pleuvent contre cette « relique du passé », une « machinerie dysfonctionnelle » devenue un « repaire du clientélisme ». Et plutôt que d’attendre en vain une réforme qui ne vient jamais, les médecins s’en vont à l’étranger. Reportage.

Par Charles Nonne À première vue, le tableau du système de santé slovène pourrait sembler idyllique : mortalité infantile parmi les plus basses au monde, qualité des opérations reconnue, médecins réputés pour la qualité de leur formation et leur assiduité. La Slovénie est même l’un des pays les plus performants au monde pour certains traitements, comme celui des enfants prématurés. À l’époque yougoslave, l’hôpital de Ljubljana avait la réputation d’être le meilleur du pays – c’est d’ailleurs là que Tito a passé ses derniers mois en soins intensifs après sa thrombose. Mais côté effectifs, ce n’est toujours pas brillant : le pays reste en queue de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous