Pétrole en Albanie : l’opposition veut récupérer les déçus de l’or noir

| |

Deux marches parties de la région de Fier, dans le sud de l’Albanie, convergent vers Tirana : des habitants qui dénoncent les dommages causés par l’extraction de pétrole de schiste et des ouvriers de la raffinerie de Ballsh qui attendent leurs salaires depuis des mois. L’opposition les a invités à rejoindre son chapiteau « populaire ».

Par Louis Seiller Après vingt jours de grève de la faim, les habitants du village de Zharrëz ont entamé une marche de protestation en direction de la capitale albanaise. Les habitants de cette zone pétrolifère de la banlieue de Fier, dans le sud du pays, se plaignent des méthodes d’extraction du pétrole de schiste de Bankers Petroleum, racheté en 2016 par le Chinois Geo-Jade Petroleum. Depuis des années, les séismes provoqués par les forages causent d’importants dégâts et de nombreuses maisons ont été endommagées. Les habitants demandent des compensations financières ainsi que l’arrêt de ces activités qui « mettent leurs vies en danger ». (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous