Macédoine : le bras de fer se durcit encore entre le SDSM, les Albanais et le président Ivanov

| |

Rien ne semble pouvoir faire plier le président macédonien. Malgré les injonctions de l’Union européenne et des États-Unis, malgré la clarification programmatique de Zoran Zaev, Gjorge Ivanov refuse de confier les rênes du gouvernement au chef des sociaux démocrates. Au risque d’exacerber encore la crise.

Par Jacqueline Bisson « Le président Ivanov maintient sa déclaration publique du 1er mars. Les obstacles l’empêchant de confier la formation du nouveau gouvernement n’ont pas été levés. » C’est par ce communiqué que le bureau du chef de l’État a confirmé lundi qu’il n’était pas prêt à ce que Zoran Zaev devienne Premier ministre. Le point d’achoppement concerne en premier lieu la « plateforme albanaise » négociée à Tirana par les formations de la principale minorité macédonienne. Selon Gjorge Ivanov, cet accord, qui réclame plus de droits pour les Albanais, menacerait l’intégrité du pays. Vendredi 10 mars, Zoran Zaev avait pourtant décidé de jouer (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous