Kosovo : Oliver Ivanović assigné en résidence surveillée, « un premier pas vers la liberté »

|

Arrêté en janvier 2014 pour de supposés « crimes de guerre », le chef historique des Serbes du Nord du Kosovo, Oliver Ivanović, a pu aujourd’hui quitter la prison de Mitrovica Nord après la décision du tribunal de l’assigner en résidence surveillée. Sa condamnation en première instance a été annulée le 16 février par la Cour d’appel de Pristina.

Par la rédaction (Avec agences) — Le Président du tribunal municipal de Mitrovica Nord a décidé ce mercredi midi de libérer le dirigeant politique serbe du Nord du Kosovo Oliver Ivanović, chef de la Liste Serbie, démocratie, justice (SDP), et de le placer en résidence surveillée pour une période de deux mois. Oliver Ivanović a pu reprendre ses effets personnels à la prison de Mitrovica avant de rentrer chez lui. Accusé de crimes de guerre, il avait passé 33 mois en prison. « Je dois me battre pour prouver que je suis innocent », a déclaré Oliver Ivanović aux médias à sa sortie du tribunal. « Tous ceux qui me connaissent, Serbes ou Albanais, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous