Coopération régionale : entre la Roumanie et la Bulgarie, le rapprochement se fera par les peuples

| |

Ce n’est un secret pour personne, la Bulgarie et la Roumanie font face aux mêmes problématiques de corruption endémique et de pauvreté. Leurs conflits sociaux se ressemblent, leurs difficultés infrastructurelles aussi. Bruxelles a pris l’habitude de traiter ces deux pays comme un groupe. Pourtant, avoir des intérêts similaires ne change rien à leur refus mutuel de collaborer.

Par Vladimir Mitev Dimanche 8 janvier : les autorités bulgares demandent son aide à la Roumanie. Il leur faut de l’électricité en urgence pour faire face à la vague de froid qui touche la Bulgarie. Ce soir-là la dépense en énergie atteint 7700 mégawatts par heure, un record en plus de 20 ans. Mais la Roumanie refuse d’aider la Bulgarie au prétexte de sa « propre situation difficile », tant sur le plan de la production que sur celui des réserves. Le même soir, la Bulgarie accède à ses « réserves bloquées », c’est-à-dire les centrales à charbon habituellement inactives mais toujours prêtes à être démarrées. Malgré la pénurie et la demande locale, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous